Partagez | .
 

 I'm crashing! I'm crash... Oh well. || Ft. Jemma & Hart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
INDEPENDANTS
• • •
my ship, my rules!



PSEUDO : Ectra
MESSAGES : 130
INSCRIPTION : 17/04/2017


MessageSujet: I'm crashing! I'm crash... Oh well. || Ft. Jemma & Hart   16.07.17 23:56


I'm crashing! I'm crash... Oh well.
Ft. Jemma Holloway & Hart McCullen


Ok, big guy, let's take a ride. - Avais-je dis doucement en m'approchant de la cabine rouge posée dans l'angle de mon laboratoire. J'étais seul. Spencer était ailleurs à s'occupe de je savais pas trop quoi. Il n'y avait pas de missions en cours, rien en tout cas dont j'avais besoin de m'occuper ou de surveiller. Je n'avais rien à faire. A part comprendre comment fonctionnaient ces douze artefacts alien qu'on m'avait ramené d'une fouille la nuit passée... Ça attendrait bien l'heure du thé. C'était cette période, cette sale période. Celle où je voulais seulement voler.

Je poussais la porte de la cabine et entrait dans mon TARDIS, sentant immédiatement la différence de température. Dans mon laboratoire il faisait frais, merci la climatisation, mais dans mon Tardis la fraîcheur était différente. Plus froide, mais pas vraiment désagréable. Paradoxe étrange et je traversais la passerelle pour rejoindre les commandes alors que la porte claquait dans mon dos. - Alors mon grand, prêt? - Un son de vapeur expulsée remontait des tréfonds du néant et je souriais. - That's my boy.

Ça faisait deux ans. Deux ans depuis régénérations. Deux ans que j'avais provoqué la régénération de mon TARDIS. Deux ans que je le ménageais, que je le laissais se remettre. Je savais que, pour moi, c'était un processus éprouvant mais pour lui? Je n'avais aucune façon de le savoir et il ne me parlait plus vraiment. Autrefois on pouvait converser. Mais maintenant... C'était différent. Alors je le ménageais. Un voyage par ci par là, rien de très compliqué. Je préférais y aller doucement. Nous étions tout deux assez vieux pour savoir que le temps, nous l'avions.

Alors me voilà, laissant glisser mes doigts sur la surface lisse et claire de la console. Notre dernier voyage remontait à quelques semaines déjà, peut être même un ou deux mois. Depuis tout ce temps, je commençais à peine à comprendre comment tout ça fonctionnait. Il avait changé, on avait changé tous les deux, mais cette nouvelle console me donnait du fil à retordre avec ses rares boutons et manettes. Tout était si instinctif... J'appuyais d'ailleurs sur l'un de ces boutons. Une série de chiffres et de symboles défilaient sous la surface claire de la console et je posais ma main dessus. - Go.

Toute la structure se mettait alors à vibrer, doucement, et lorsque je retirais ma main je sentais le vaisseau quitter la Terre. Il n'y avait pas de secousses. Il y en avait avant, mais plus maintenant. Tout ça était absorbé par le vide et je ne ressentais que l'étrange sensation de déplacement, douce et pourtant si bizarre. J'avais choisi une destination plus lointaine. A chaque voyage, un peu plus loin, de façon progressive. - Ok mon grand, moi je vais me changer, je te laisser gérer. - Il ne répondait pas. Il ne répondait jamais et pourtant je continuais de lui parler. Car pendant des milliers d'années je lui avais parlé et j'étais incapable de changer.

Je contournais la console et commençais à retirer mon t-shirt en passant sur l'autre passerelle quand le son des moteurs changeait. Je m'arrêtais sur place, sentant la fraîcheur devenir froideur, puis glace. Je connaissais cette sensation. Cette désagréable sensation. Le Void. Le passage. Je voyais les couleurs s'étioler. Je voyais les lueurs faner. Tout s’assombrissait et lorsque je commençais à voir ma peau virer au gris une secousse me propulsait en avant. J'étouffais un cri sous la surprise et passais par dessus bord, parvenant à attraper le rebord de la passerelle au dernier moment, suspendu dans le vide relatif de mon propre vaisseau. - Q'est-ce qu'il y a?!

Je parvenais à me hisser sur la passerelle et me précipitais jusqu'à la console, laissant tomber mon t-shirt vert foncé sur le sol. - Quoi? Quoi? Quoi? Quoi? - Un grincement inquiétant provenait des profondeurs et mon visage devenait livide. - Show me! - Rien. Merde! Je pressais ma main sur la console et l'écran mural s'allumait. Foutue nouvelle console. Je voyais une fréquence sinusoïdale. Je voyais une courbe. Je voyais l'assiette et une image floue qui grossissait. - I'm crashing! I'm crash... - La secousse était telle que je me sentais attiré violemment par le sol et la douleur à ma mâchoire était immédiate.

Plus rien. Le silence. Nous étions immobile. La lumière était revenue, les constantes semblaient bonnes. Quelque chose c'était produit et je n'avais aucune de quoi. Un filet de sang coulait depuis ma lèvre fendue par mes dents et je l'essuyais d'un revers du bras tout en me relevant. Je levais mon regard vers l'écran: rien que je reconnaisse. - ... Oh well. - Je ramassais mon t-shirt et me rapprochais de la porte tout en le remettant. Lorsque je couvrais enfin mon ventre, la porte était déjà ouverte et mon regard s'accoutumait à la lumière du jour pourtant étouffée.

Je n'aurais pas dû avoir besoin de me réhabituer à la lumière. Quelque chose s'était passé.

Je faisais quelques pas dehors. Je me trouvais dans une foret. Une foret épaisse et ancienne, mais surtout qui me semblait très vaste. Encore quelques pas en avant. Je n'étais clairement plus sur Terre. Une odeur de fumée piquait mes narines et je me retournais. Quelques pas en avant, je contournais la cabine rouge couverte de poussière et d'herbe pour découvrir l'énorme cratère allongé derrière. Les branches cassées, les arbres couchés, le trou tout en longueur jusqu'à mon TARDIS.

Je passais ma langue sur la plaie de ma lèvre et levais la tête vers le ciel à peine visible. - Qu'est-ce qui s'est passé mon grand? - Je l'observais, de haut en bas, comme si ses vitres allaient me répondre. - Hein? - Je passais ma main sur le métal rouge, retirant une branche brisée fichée dans l'une des vitres mais lorsque j'entendais des bruits de pas un peu plus loin, je me figeais. D'une pensée, je refermais la porte du TARDIS et me retournais . Ça allait être fun tiens... - Bonjour, bonjour!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t45-the-professor
avatar
NEW HEROES
• • •
this planet is protected



PSEUDO : gommeamacher
MESSAGES : 56
INSCRIPTION : 13/07/2017


MessageSujet: Re: I'm crashing! I'm crash... Oh well. || Ft. Jemma & Hart   19.07.17 23:49

Trente années passèrent depuis que Hart regagna sa planète d’origine. La colère qu’il ressentit au premier regard d’être de retour au dernier endroit où il souhaitait être fut grande. Le pire dans toute cette histoire fut la présence de Jemma Holloway sur Caritas. Comment était-ce possible ? Elle s’était approchée un peu trop près du portail qui l’avait conduit jusque-là et ensuite, elle se trouvait être prisonnière. Le plus dangereux dans tout ça, c’était que Jemma était humaine. Quiconque connaissant sa planète savait parfaitement à quel point le peuple Terriens était détesté par les habitants de Caritas. Au moins, à l’heure qu’il était, Hart McCullen – ou plutôt Hartemis du clan Caritas – se cachait aux côtés de la belle rouquine dans les bois à des kilomètres du prochain village. Tout le monde était à leurs recherches depuis des lustres et jusqu’à présent, ils s’en sortaient. Le couple avait réussis à se construire un abri près d’une grotte et cachée des passants. Ils chassaient, cultivaient pour se nourrir. Une chance qu’on trouvait de la nourriture comestible et de l’eau fraiche également sur cette planète, sans quoi, Jemma n’aurait jamais survécu.
Ce matin-là risquait d’être le début d’une nouvelle vie pour le couple McCullen / Holloway. En se levant dès l’aube comme ils en avaient l’habitude, le duo ne se doutait pas que tout allait changer. Ils prirent le petit déjeuner, firent un peu de ménage jusqu’à ce qu’un incroyable vacarme vint perturber leur train-train quotidien. Sursautant suite au léger tremblement du sol, Hart chercha du regard sa compagne pour la mettre en lieu sûr. « Jem ! Cache-toi vite ! » Hurla-t-il à l’attention de la rouquine pour s’approcher d’un grand arbre qui permettait une vue sur la totalité du secteur. Il chercha à gauche, puis à droite pour finalement voir une étrange cabine d’un rouge puissant accompagné d’un homme d’apparence humaine qui y sortit. « Hey ! C’est un humain… » dit-il à voix basse tout en démontrant à son amoureuse qu’elle pouvait le rejoindre. « On fait quoi ? C’est clairement pas un démon… » C’était comme ça qu’ils communiquaient face aux habitants de sa planète. Voyant qu’il porta son attention vers eux, Hart décida de se montrer. Il gardait sa défense, portant ses mains vers l’avant pour démontrer sa méfiance. « Qui êtes-vous ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t111-hart-back-to-earth#416
avatar
NEW HEROES
• • •
this planet is protected



PSEUDO : perfect.
MESSAGES : 17
INSCRIPTION : 13/07/2017

MULTICOMPTES : aucun

MessageSujet: Re: I'm crashing! I'm crash... Oh well. || Ft. Jemma & Hart   20.07.17 21:27

Depuis le temps la rouquine avait complètement abandonnée l’idée qu’on les retrouve. Doucement elle avait baissé les bras, s’était fait à l’idée qu’elle passerait le reste de son existence aux côtés d’un alien, sur une planète qui n’était pas la terre et qui apparemment avait un profond dégoût pour les êtres humains. Tous les jours ou presque, Jemma se demandait comment elle avait pu agir aussi bêtement. La curiosité tout bonnement. Chaque fois elle se le répétait, elle se remémorait ce moment fatidique où une étrange lumière s’était emparé d’un coin pourtant sombre de la bibliothèque de l’université… ah la bibliothèque, cet endroit mystique et ses nombreux livres, lui manquaient atrocement…ce qu’elle donnerait pour pouvoir lire un bon vieux bouquin à nouveau !

La jeune femme s’était donc mis dans le crâne que jamais ils ne quitteraient Carias. Longtemps –beaucoup trop longtemps- ils avaient cherchés le livre qui les ramèneraient à la maison, mais jamais il ne le trouvère. Au moins la jeune femme –jeune était un bien grand mot puisqu’en réalité la rouquine fêterait ses soixante-dix ans sur terre- n’était plus retenue comme esclave et pouvait vivre à peu près normalement et puis Hart veillait toujours sur elle, jamais elle ne manquait de réconfort avec lui.

Complètement absorbée dans ses pensées, elle continuait de trancher les concombres qu’elle avait récoltés au petit matin, dans leur jardin. Hart s’occupait de ramasser un peu, mais il semblait plus agité qu’à son habitude lorsqu’il vint à sa rencontre. « Jem ! Cache-toi vite ! » C’est complètement paniquée que l’ancienne bibliothécaire de profession quitta sa ‘’cuisine’’ afin de se dissimuler dans le plancher de leur maison. Aïe merde… S’emporta-t-elle tout en remarquant qu’elle s’était coupé lorsque son conjoint avait hurlé. Le doigt dans la bouche afin de couper toute hémorragie, la rouquine patienta. Elle resta plusieurs minutes cachée, attendant le signal de son sauveur. un humain ?! Répéta-t-elle, afin de bien être certaine que ses oreilles ne lui jouaient pas de mauvais tours. Instantanément elle remonta à la surface, s’approcha de l’entrée de leur cabane alors que Hart prenait les devants, comme à son habitude.

Jemma n’en avait absolument rien à faire de qui il s’agissait… Pitié dites-nous que vous êtes ici pour nous ramener sur terre, les légumes c’est bien, mais ce que je donnerai pas pour boire un verre de vin rouge ! Oui, Holloway était bien reconnue pour dire le fond de sa pensée, ce qui n’était pas toujours forcément adéquat. Ce n’est qu’ensuite qu’elle fronça les sourcils à la vue de cette cabine de métal rouge. Comment était-elle arrivée là celle-là ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t112-jemma-holloway-once-upon
avatar
INDEPENDANTS
• • •
my ship, my rules!



PSEUDO : Ectra
MESSAGES : 130
INSCRIPTION : 17/04/2017


MessageSujet: Re: I'm crashing! I'm crash... Oh well. || Ft. Jemma & Hart   24.07.17 15:54


I'm crashing! I'm crash... Oh well.
Ft. Jemma Holloway & Hart McCullen


« Qui êtes-vous ? » - Je posais mon regard sur l'homme qui approchait et en réponse à ses mains levées, je levais les miennes, grandes ouvertes. - Je suis le Professeur, ne vous inquiétez pas. Je ne vous veux aucun mal. - « Pitié dites-nous que vous êtes ici pour nous ramener sur terre, les légumes c’est bien, mais ce que je donnerai pas pour boire un verre de vin rouge ! » - L'apparition d'une rousse dans le dos du brun me faisait légèrement baisser les mains et un sourire trahissait mon sérieux. - C'est sur que si vous n'avez pas de vin...

La différence de caractère entre ces deux là ne m'échappait pas et je baissais les mains, un fin sourire sur les lèvres. - J'ai eu un soucis avec mon vaisseau. Pas sûr de quoi d'ailleurs. - Je me retournais vers la cabine et m'en éloignais de quelques pas pour mieux la voir dans son ensemble. Pitié dites-nous que vous êtes ici pour nous ramener sur terre... - On est pas sur Terre alors? - Je grattais ma nuque, on peu perturbé par l'information. C'était pas étonnant en soit mais la dernière fois que je m'étais crashé comme ça à la suite d'un soucis techniquement, c'était sur une lune déserte alors me retrouver dans une zone habituée était en soit un mieux. Du moment que ces personnes ne comptaient pas me manger.

Je me retournais à nouveau vers eux, passant ma langue sur ma langue fendue. Quelque chose dans leurs regards m'intriguaient. Quelque chose de trop vieux pour eux. Pour leur apparence. - Où est-ce que je suis tombé alors? - Puis je croisais les bras. - Et vous deux, qui êtes-vous?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t45-the-professor

I'm crashing! I'm crash... Oh well. || Ft. Jemma & Hart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTOR WHO :: through time and space :: the omniverse-