Partagez | .
 

 Poke something with a stick. || Ft. Spencer [Année 3178]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
NEW HEROES
• • •
this planet is protected



MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 26/07/2017


MessageSujet: Re: Poke something with a stick. || Ft. Spencer [Année 3178]   23.06.18 2:14


Poke something with a stick.
Ft. Le Professeur


Si je n’arrive pas à distinguer le leader, il en est de même pour le Professeur en cet instant où les bruits de sa créature fauchant vraisemblablement les ennemis sont les seuls à ponctuer les quelques secondes de silence. Je reste pourtant attentif et sur mes gardes, le nuage de poussière en arrivant à un moment ou un autre à retomber et n’ayant pas l’intention de stupidement me faire faucher lorsque la visibilité se sera améliorée. Lentement, nous avançons dans la pièce jusqu’à ce que j’aperçoive quelques formes se dessiner. Le Professeur ne tarde d’ailleurs pas à user de notre protection improvisée pour dissiper la masse, les ennemis volant en tout sens à l’exception d’un seul. Celui qui jugea bon de lever son arme en notre direction alors que je n’ai pas même eu besoin d’en faire de même pour le neutraliser. C’est que je commence à comprendre comment fonctionne ce bracelet. Je ne tarde pas à m’approcher davantage une fois l’ennemi en question plaqué contre une fenêtre par les bons soins du Professeur, le leader sans doute, fronçant les sourcils à ses propos. Que peut-il réellement faire de plus maintenant qu'il est coincé par plus fort que lui, ses alliés K.O. à un endroit ou un autre de la pièce? Peut-être a-t-il des pouvoirs particuliers... ou un simple sens du timing. Un timing le poussant à faire usage de cette chose que je n'ai jamais vu dans le flot de poussière planant toujours entre nous, bien trop près pour distinguer l'infime mouvement avant qu'il ne soit trop tard.

Si je me souviens d’une vague sensation de picotement et d’un impact contre le sol, c’est bien tout ce que je suis en mesure de me remémorer lorsque j’essaie d'ouvrir les yeux. Le regard flou, la bouche pâteuse, et la vision peinant à déceler ce qui m'entoure j'arrive néanmoins à distinguer la forme du Professeur. Les lumières ambiantes ne tardent à m'agresser les yeux alors que je sens mes pieds se poser sur le sol, vacillant pour essayer de trouver mon équilibre. Les jambes molles et la tête dans les vapes, je m'efforce de me concentrer sur ses propos ou du moins d'en comprendre l'essentiel. J'ai été drogué et nous sommes sur une autre planète, c'est ce qu'il me semble important d'assimiler. Pour le reste, les lumières me semblent en tout point plus intéressantes que toute paroles qu'il pourrait prononcer. Ce qu'il semble avoir remarqué à en juger par le claquement de doigts tout près de mon oreille. « Je vous suis vous en faites pas. » Du moins, j'essaie de le faire sans laisser le peu de concentration que je peux posséder s'égarer ailleurs, car si la foule en soit est une source pure de distraction, cette dernière ne tarde pas à diverger. Et pas pour le mieux il faut l'avouer. Je semble à peine avoir conscience de la situation lorsque nous entrons dans ce qui a l'apparence d'un club de strip-tease. Les couleurs me font sourire, la musique me donne envie de danser, mais plus encore les corps se trémoussant sur les scènes me donnent envie de bien plus que je ne peux me permettre en cet instant. Est-ce que ça semble suffisant pour me stopper? Malheureusement non.

Mon regard s'attarde plus amplement du Professeur dont je m'approche pour hurler de ma voix d'ivrogne enrouée. « C'est que vous avez de belles fesses en fait. » Je pose mes mains contre son dos puis ses bras pour les caresser et les palper en émettant de petits 'oh' presque impressionnés. « Vous n'êtes vraiment pas mal foutu. Ça ne vous dirait pas qu'on cherche votre contact plus tard? » Et pourquoi lui? Peut-être parce qu'il est l'être le plus à porté sur lequel j'ai été en mesure de poser mon dévolu. Assurément parce que cette chose en moi me pousse à atteindre des sommets de libido encore insoupçonnés. « Pour une fois qu'on peut s'amuser un peu. Allerrrrrrrrr. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t132-baby-sitter-seriously
avatar
INDEPENDANTS
• • •
my ship, my rules!



PSEUDO : Ectra
MESSAGES : 254
INSCRIPTION : 17/04/2017


MessageSujet: Re: Poke something with a stick. || Ft. Spencer [Année 3178]   26.06.18 10:24


Poke something with a stick.
Ft. Spencer O'Donney


C'est que vous avez de belles fesses en fait. - Je fronce les sourcils, sentant ses mains baladeuses commencer une exploration de mon dos et de mes membres, les repoussant distraitement tout en fouillant le club du regard. - Vous n'êtes vraiment pas mal foutu. Ça ne vous dirait pas qu'on cherche votre contact plus tard? - Pardon, quoi? Je me retourne, lui fait face et me penche légèrement pour observer ses pupilles, mon visage assez proche du sien à cause de l'obscurité, trop proche apparemment alors qu'il tente de réduire la distance pour capturer mes lèvres au moment même où je recule. Ses pupilles sont dilatées au possible, il en est déjà à l'avant-dernière étape. - Pour une fois qu'on peut s'amuser un peu. Allerrrrrrrrr. - Si on m'avait dit que ce jour arriverait, j'y aurais cru aussi fort qu'en l'existence de la fée Clochette. Quoi que, mauvais exemple.

Spence, ne... attends... - Je claque sa main trop proche de mon entre-jambe, la douleur ne semblant pas le repousser. - Pas maintenant, Spencer. Tiens, tu sais quoi, tu vas t'amuser un peu. - J'attrape sa main cette fois pour le forcer à me suivre et nous rapproche du fond du club. J'ai repéré une silhouette familière et quelques employés inoccupés. - Bonsoir. Je vous paye le double de ce que vous prenez normalement et vous le tenez occupé pendant quelques minutes. Attachez-le si besoin... - Je tourne la tête vers Spence. - ... dans son état je suis sûr qu'il adorerait ça. - Il s'agit d'une femme, petite humaine plantureuse au maquillage brillant et coloré, son corps dessiné de formes fluorescentes, et d'un mâle, alien à la peau légèrement bleutée et au corps particulièrement parfaitement sculpté, trait caractéristique de cette race. J'utilise mon bracelet sonique pour verser une jolie somme de crédits et tourne les talons.

Je ne vais pas loin, seulement à quelques pas, la banquette voisine, et de là je peux tout à fait le garder à l’œil pendant que les deux employés le tiennent tranquille... Enfin tout est relatif. Pressé par le temps, je ne perd pas une seconde et lorsque mon regard croise celui de mon contact, une pression télékinétique vient s'exercer sur sa gorge, les joues de son visage blanc, aussi blanc que ses cheveux d'ailleurs, tellement creusées qu'on verrait presque l'os. - Je n'ai pas le temps pour tes simagrées habituelles, Zikar. C'est ton jour de paye. - Avec la quantité de faveurs qu'il me doit, ça pourrait être tous les jours mais je suis généreux, et économe, alors la liste se maintient. - J'ai besoin d'un antidote pour une injection de Plasséide D. Etape 4. - Il est bientôt mort, est-ce que ça vaut vraiment la peine? Tu pourrais te faire pas mal d'argent en revendant les morceaux de... - Je resserre la laisse autour de sa gorge. - Il lui reste un peu moins d'une heure, c'est largement suffisant pour que tu trouves ce que je te demande. Et s'il y reste... Je pense que tu es familier avec la Lune de Trador. - Son visage se ferme automatiquement à la simple mention de cet endroit et je relâche la pression pour qu'il puisse utiliser son communicateur.

Mes cœurs battant à tout rompre, je tourne la tête vers Spencer et me dirige vers lui pour laisser Zikar travailler. Il sait que je suis sérieux et il sait que je peux le trouver n'importe où, je sais qu'il ne s'enfuira pas, alors je me laisse tomber sur la banquette où a été installée Spencer et j'attrape le verre posée sur la petite table devant moi. Je ne sais pas à qui il est, je ne sais pas ce qui se trouve dedans mais je le vide d'un trait. Un quelconque cocktail alien, alcoolisé. Très bien. - Ton antidote arrive, ça ne sera pas long.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t45-the-professor

Poke something with a stick. || Ft. Spencer [Année 3178]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTOR WHO :: through time and space :: the omniverse-