Partagez | .
 

 Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
INDEPENDANTS
• • •
my ship, my rules!



PSEUDO : Ectra
MESSAGES : 268
INSCRIPTION : 17/04/2017


MessageSujet: Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer   19.09.18 9:31


Watch yourself in the mirror.
Ft. Spencer O'Donney


Bonne sieste? - Lancé-je à Spencer en le voyant descendre les marches jusqu'à la console comme s'il venait de dormir trois ou quatre jours et que ce n'était pas suffisant. En vérité, ça ne fait qu'une heure ou deux, honnêtement je n'ai pas compté, et il a encore la trace de l'oreiller sur son visage. - Je t'avais dis que le poisson solaire est éprouvant à digérer. - En même temps, que peut-on attendre de plus d'un poisson doré à la chair scintillante? Cela dit, ce restaurant servait de véritables délices, alors je n'ai aucun regret. Personnellement, j'ai été moins aventureux, mais la forme arrondie que fait mon ventre à travers mon t-shirt démontre que je me suis fais plaisir. Mes chaussures ont été jetée dans un coin, les chaussettes aussi. Je suis pieds nus sur la plateforme de verre et ça me va très bien.

Je suis chez moi, je fais ce que je veux.

Après avoir remit de l'ordre dans la prison sous-marine, nous avons fait un petit détour par la Terre pour déposer Zek, le pauvre petit était exténué et en avait fait bien assez pour cette fois, et une fois mit au lit, le Tardis nous emportait à nouveau, juste nous deux cette fois. Sauf si un autre adolescent suicidaire se planque derrière un meuble.
J'ai réparé le décalcitracteur de fluide pendant que tu dormais. - Est-ce qu'il sait ce que c'est? Probablement pas, mais c'est impressionnant de réussir à le prononcer sans se planter, et c'est vrai, je l'ai réparé. Et je pue la transpiration et quelque chose qui ressemble à l'eau croupie, mais là tout de suite, je ne le sens pas. - Et je m'ennuyais alors j'ai réorganisé la bibliothèque et j'ai achevé la deuxième symphonie de Beethoven. - Grattant mon crâne, je pose mon regard sur lui. - Attend... Il est quelle heure? - Non parce que si j'ai fais tout ça en juste deux heures, je suis sur d'avoir établis un nouveau record! Encore une faille? Il s'est passé quelque chose? Je pose mon regard sur l'écran de la console et arque un sourcil. - En fait t'as dormi vachement longtemps! Tu m'expliques à quoi tu me sers si tu pionces en permanence? - Est-ce que j'ai oublié que ce matin-même, on a couru un marathon à travers une série de montagnes flotantes, que j'ai pas dormis, je me suis pas douché, et j'ai enchaîné tout ça ensuite pendant qu'il se reposait après avoir mangé? HOW DARE YOU questioning a Time-Lord memory! ... Bon ok.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t45-the-professor
avatar
NEW HEROES
• • •
this planet is protected



MESSAGES : 81
INSCRIPTION : 26/07/2017


MessageSujet: Re: Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer   22.09.18 20:50


Watch yourself in the mirror.
Ft. Le Professeur


J'en suis encore à l'étape de me frotter les yeux pour tenter d'éliminer le résiduel de la fatigue en mon regard lorsque j'entends la voix du Professeur d'abord prendre des nouvelles de mon bien-être avant de me rappeler comme j'ai eu tord et lui raison. Ce n'est pas de ma faute après tout s'il a décidé de nous conduire dans ce restaurant et que ce poisson me semblait être l'aliment le plus tentant du menu. Il faut dire que n'étant pas encore très familier avec la cuisine extraterrestre je préférais encore peiner à digérer un poisson que devoir me forcer à manger quelque chose d'étrange pour ne manquer de respect à personne. Même sans connaître les coutumes de tous dans l'univers, je suppose aisément que ne pas manger son repas, si ce n'est le finir, n'est pas réellement une attitude à adopter face au cuisinier. « Le goût compense les... » Mon regard se pose sur la montre à mon poignet que je fronce les yeux pour observer. « Les quelques heures de sommeil dont j'ai eu besoin pour le digérer. » Et quelques heures c'est bien peu dire. Je glisse une main dans mes cheveux tout en continuant de m'approcher dans sa direction, tâchant de me redonner un minimum de contenance même si je sais que ça ne suffira pas. Pas après ce dernier voyage plus exténuant que prévu m'ayant vaguement rappelé quelques entrainements militaires. Il me faudra du café pour arriver à compenser ce que la douche prise avant de me coucher n'aura pas su me redonner en ce sens. C'est d'ailleurs une chose qu'il ne semble pas avoir pris le temps de faire pour meubler son prétendu ennui si rapidement mentionné, prendre une douche. Chose que l'odeur me caressant le nez à certaine distance de lui ne tarda à m'apprendre sans même que je n'aie eu besoin de poser la question.

Je me frotte le bout du nez en acquiesçant distraitement à ses propos, ne sachant pas ce qu'est un décalcitracteur de fluide pas plus que la seconde symphonie de Beethoven. La chose n'étant pas réellement dans mon registre. Rien ne l'étant réellement en fait lorsqu'il j'y pense puisque je n'ai jamais été plus attiré que nécessaire par la musique, ce qui en attristerait sans doute plus d'un. « Je sers visiblement à m'assurer que vous ayez un minimum d'hygiène corporelle plutôt qu'une envie soudaine de réparer des choses. Chose à laquelle nous allons d'ailleurs immédiatement remédier avant que l'odeur ne s'incruste dans ce pauvre Tardis. C'est réellement infecte. » On croirait presque un parent qui doit gronder son enfant pour le forcer à faire quelque chose qui ne lui fait en rien envie. « Aller. Tout de suite. » Je me place derrière-lui et le pousse en direction de la salle de bain la plus près dont je me souviens l'emplacement, commençant sommairement à me retrouver un peu dans cette grande boîte. Le café devrait attendre qu'il soit sous l'eau à se savonner pour le bien-être de tous. Poussé dans la salle de bain, je ne pousse tout de même pas la chose à l'aider à retirer ses vêtements. Espérant qu'il soit en état de le faire par ses propres moyens. Je me contente simplement de le fixer avant de sortir en fermant la porte derrière-moi et m'appuyant sur celle-ci. « Je ne bouge pas tant que vous n'êtes pas sous la douche. » Et ensuite je me précipite dans la cuisine pour apprécier un café dans la paix et le silence avant de savoir ce qu'il planifie pour la suite de nos aventures. Maintenant que je commence à être plus familier avec les voyages, je ne pourrai pas m'en sortir autrement. D'autant plus que même si ce n'était pas le cas, je ne laisserais pas partir seul. Qui va le forcer à se laver sinon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t132-baby-sitter-seriously
avatar
INDEPENDANTS
• • •
my ship, my rules!



PSEUDO : Ectra
MESSAGES : 268
INSCRIPTION : 17/04/2017


MessageSujet: Re: Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer   23.09.18 0:13


Watch yourself in the mirror.
Ft. Spencer O'Donney


Je sers visiblement à m'assurer que vous ayez un minimum d'hygiène corporelle plutôt qu'une envie soudaine de réparer des choses. Chose à laquelle nous allons d'ailleurs immédiatement remédier avant que l'odeur ne s'incruste dans ce pauvre Tardis. C'est réellement infecte. - Hein? - Je tourne la tête vers lui, puis la console, puis le faisceau lumineux, puis je lève un bras pour humer le fumé et reviens à lui. - Bah ça va, on a vu pire. - Aller. Tout de suite. - Il se place derrière moi et me force à bouger, mais je résiste. - Non, mais, non, attends. On peut faire ça ici. Y'a un mode de nettoyage du vaisseau qui... - Une violente bourrasque d'air souffle mon visage, et uniquement mon visage, avant que l'écran n'affiche le visuel d'une suite interminable de fichiers titrés en gallifreyen, dont un surligné. Un cadre s'affiche alors avec quelques mots : "Système de lavage accéléré supprimé par le Professeur durant la troisième ère. Raison: Cette chose est aussi immonde qu'irrespectueuse de mon rang. Je ne comprend pas comment mes prédécesseur ont pu admettre tomber si bas." - Ah... Oh de toute façon elle a jamais rien fais de bien celle-là... - Marmonné-je en référence à mon troisième visage tout en cédant à la pression que me met Spencer.

Il est derrière moi, assez prêt pour que ce soit inconfortable, et je me retrouve obligé de coopérer car l'autre option n'est pas vraiment enviable. Il me guide jusqu'à la salle de bain la plus proche, que je ne savais pas exister d'ailleurs, et il me pousse à l'intérieur, me fixant d'un regard presque mort jusqu'à ce que je me décide à faire ce que j'aurais dû faire depuis des heures. - Tu comptes me savonner aussi?! - Lui lancé-je en lui balançant mon t-shirt à la figure... Sauf qu'il a déjà refermé la porte. - Je ne bouge pas tant que vous n'êtes pas sous la douche. - Pfff... N'empêches que moi j'ai réparé le décalditracteur! Toi t'as fais quoi? Hein? - Tiens, en voilà une nouveauté: je suis de mauvaise foi. Je ne le savais pas encore. Comme quoi on en apprend tous les jours.

Quoi qu'il en soit, acculé, je finis par me débarrasser du reste de mes vêtements cramés par la transpiration et un produit à l'origine inconnue, et je me glisse sous la douche. Je dois admettre que ça me fait du bien, pas que j'irais le lui dire en face, mais ça fait du bien. Les tensions de mes muscles se radoucissent, l'odeur nauséabonde et agressive est expulsée dans les canalisations, et au pris de trois savonnages, je sors de là aussi propre que si j'étais neuf. Quoi que lorsque je suis neuf, je suis généralement trempé par la transpiration, mais bref, faisons honneur à l'expression terrestre.
Forcé de traverser le Tardis totalement nu pour rejoindre ma chambre, j'y enfile de nouveaux vêtements et retrouve rapidement Spencer dans la cuisine, encore là à siroter son café comme si le monde n'allait pas exploser demain. Hein? Quoi? J'ai rien dis. Spoilers.

La prochaine fois, tu resteras avec moi. Y'a une zone dans mon dos que j'ai pas réussi à décrasser. - Je l'embête bien sur. Partager une douche avec lui ne me poserait pas de soucis, ça ne serait pas la première fois, pour lui comme pour moi, mais avoir ses mains qui me savonnent... me feraient probablement sentir comme cette fois dans la boite de nuit lorsqu'il a plusieurs fois essayé de me faire grimper au rideau: inconfortable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t45-the-professor
avatar
NEW HEROES
• • •
this planet is protected



MESSAGES : 81
INSCRIPTION : 26/07/2017


MessageSujet: Re: Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer   25.09.18 3:35


Watch yourself in the mirror.
Ft. Le Professeur


Il est pire qu'un enfant parfois et je ne sais si ça me décourage ou me désole simplement sur la finalité de voir que malgré un nombre d'années à son actif que je ne sais réellement, la maturité n'a pas forcément suivit en conséquence. Du moins, pas en toutes circonstances à voir comme il préfère me reprocher mon hygiène irréprochable et cette bonne décision que j'ai prise d'aller me coucher pour récupérer mon énergie plutôt que se reprocher à lui-même de ne pas l'avoir fait. Si c'est d'une babysitter et d'une bonniche dont il a réellement besoin, je ne suis pas qualifier pour répondre à ses petits caprices. Raison pour laquelle d'ailleurs je me suis contenté de le pousser à la salle de bain sans ciller au moindre de ses commentaires auxquels j'ai eu la bonne idée de ne pas répondre. Préférant plus qu'amplement m'éloigner le plus possible de cette odeur planant dans son sillage une fois la porte refermé dans son dos et l'eau ruisselant de l'autre côté de cette dernière. Voilà qui ne fera de mal à personne. Surtout pas à moi et mes pas me portant si naturellement en direction de la pièce la plus importante, la cuisine et ce café que je ne tarde à tenir au creux de mes mains pour en inspirer son fumet si réconfortant. Un fumet que j'ai d'ailleurs le temps de longuement humer tout autant que goûter alors que mon compagnon de voyage se décrasse, je l'espère, de la tête aux pieds. Présumant que la longueur de la chose est due à l'odeur persistante plutôt qu'à un quelconque malaise, ce que je saurai s'il tarde plus que nécessaire et que je me décide à aller vérifier de moi-même de quoi il retourne. Ce serait dommage tout de même que j'échoue dans l'exercice de mes fonctions parce que le Professeur a pris une simple douche, seul. Chose qui ne risque pas de changer malgré le commentaire que j'entends finalement lorsqu'il daigne poser le pied dans la cuisine pour m'y rejoindre. « N'y comptez pas. » Assurément pas. Surtout pas depuis que j'ai eu la vague impression de me remémorer quelque chose que j'aurais aimé oublier. Ça et autre chose que je compte bien faire comme si j'avais oublié d'ailleurs pour mon propre bien. « Alors, maintenant que vous êtes dans un meilleur état et que le... que vous vous êtes occupé pendant que je siestais, que voulez-vous faire? » Ce serait nier de dire que je ne commence pas à le connaître et que s'il n'a pas déjà une idée de notre prochaine destination, il improvisera sur le tas pour nous en trouver une. Malgré le résultat de la dernière fois et ce qu'il a bien voulu m'en dire. Je commence à voir comme il n'arrive pas à tenir en place, malheureusement pour moi, mais n'est-ce pas justement la raison pour laquelle je me dois de lui tenir compagnie après tout? Pour garder un œil sur lui et les bêtises qu'il aurait dû faire alors que sur la finalité c'est plutôt mon assimilation de son univers qui nous a porté préjudice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t132-baby-sitter-seriously
avatar
INDEPENDANTS
• • •
my ship, my rules!



PSEUDO : Ectra
MESSAGES : 268
INSCRIPTION : 17/04/2017


MessageSujet: Re: Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer   25.09.18 14:08


Watch yourself in the mirror.
Ft. Spencer O'Donney


N'y comptez pas. - Un sourire malicieux passe sur mes lèvres alors que j'attrape une pomme pour mordre dedans. Une pomme d'Adriel, un fruit ovale à la peau violacée et à la chair légèrement rosée, mais particulièrement juteuse, et un gout sucré à en mourir. Non, sérieusement, attention au diabète à trop abuser de cette chose. Pas que j'ai besoin de dormir, cela dit, mais un coup de sucre ne me fera pas de mal. - Alors, maintenant que vous êtes dans un meilleur état et que le... que vous vous êtes occupé pendant que je siestais, que voulez-vous faire? - Je hausse les épaules, une goutte de jus roulant au coin de mes lèvres que j'essuie d'un revers de main. - Je n'en sais rien. Tu as envie de faire quelque chose de particulier?

Je m'installe sur l'un des tabourets autour de l'ilot central, le regard s’intéressant temporairement au soleil artificiel qu'il me faudrait nettoyer plus tard, et je reviens à lui. - Avec ce qu'on a fait ce matin, je suppose qu'une activité plus calme serait de mise, non? Pour se détendre. Tu dois être courbaturé, non? - Je le sais entraîné, mais les courbatures sont un effet naturel de l'effort. Et puis, a-t-il déjà couru un marathon? Pire, a-t-il déjà fait ça sur dans des montagnes flottantes? J'en doute.

Je me suis jamais posé la question, mais t'aime aller à la plage? - Après tout, ça se porte pas sur le visage... Quoi que je pourrais le déduire, mais je sais qu'il déteste ça... Et j'ai appris à me contrôler de ce côté-là avec lui. Je ne déduis que lorsque je n'ai pas le temps de lui poser la question, autrement, je le laisse répondre par lui-même. - Parce que je connais une planète océan avec des millions de petites îles paradisiaques. Les touristes y louent une île, comme sur Terre tu louerais un transat sur une plage privée. - Je mord dans ma pomme à nouveau, glissant ma langue sur mes lèvres pour éviter que le jus ne coule encore. - Ça pourrait être sympa, pour une fois, de juste se poser sur le sable ou barboter dans l'eau. T'as pris ton maillot? - Et puis je me souviens que quand on est parti, on a pas pris le temps de lui prendre ses affaires, pas même lorsqu'on a ramené Zek. Pourquoi on y a pas pensé? - Je peux t'en prêter un.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t45-the-professor
avatar
NEW HEROES
• • •
this planet is protected



MESSAGES : 81
INSCRIPTION : 26/07/2017


MessageSujet: Re: Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer   30.09.18 20:52


Watch yourself in the mirror.
Ft. Le Professeur


Est-ce que j'ai envie de quelque chose de particulier? En voilà une question que je ne me suis pas réellement posé depuis le début de nos aventures, je dois bien l'admettre. Je me laissais davantage porter par le mouvement et les perturbations que par une quelconque envie de faire quoi que ce soit de particulier, d'autant plus sans connaître toutes les subtilités des diverses planètes et espèces qu'on peut y trouver. C'est un fait qui a été testé et prouvé. Cette question me surprend donc je l'admets, surtout que ça ne m'a jamais effleuré l'esprit puisque ce n'est pas vraiment ce qui constitue l'essentiel de mon travail à ses côtés. Je ne suis pas là pour choisir où on va ou énoncer une envie quelconque, mais plutôt pour subir et réfléchir sur le tas s'il arrive une situation dégénérant plus que nécessaire. Ce qui devient malheureusement une habitude que j'espère enrayer à force de temps et habitudes. Je reste donc silencieux un moment, me contentant de garder ma tasse entre mes doigts et l'écouter parler. Ce qui en soit n'a rien d'inquiétant. Ça l'est bien davantage lorsque je suis un peu plus volubile qu'à mon habitude. « Je supporte bien cette douleur. » Que je réponds finalement lorsqu'il me demande si je suis courbaturé. Évidemment que je le suis et pas seulement en raison de ma nature et de l'activité que nous avons pratiqué. Surtout parce que je me suis un peu trop négligé durant quelques semaines compte tenu des circonstances particulières et ma nécessité de m'assurer que mon corps était de nouveau en état avant de me surpasser à tord et le regretter. Un état appréciable de nouveau de ce que j'ai pu tester qui ne me motivera que davantage à reprendre le fil de mes entrainements sporadiques pour garder a forme. Emploi oblige malgré l'envie n'y étant pas forcément toujours. Les courbatures reviendront simplement hanter mon quotidien de leur pénible, mais satisfaisante douleur.

Puis je l'entends prononcer le mot plage et je détourne la tête de mon breuvage pour l'observer en haussant un sourcil. La plage? En est-il réellement à proposer un semblant de vacances à mentionner que nous pourrions y aller pour simplement nous poser sur le sable et profiter un peu de l'eau? Ça me semble presque irréel et surtout trop douteux pour ne pas cacher quelque chose en plus. Sans doute parce que j'ai du mal à l'imaginer ne pas plonger son nez partout dans les choses des autres pour y dénicher quelque chose, n'importe quoi, pour tuer l'ennui que lui procurerais des instants au calme à ne rien faire. Ne l'imaginant pas réellement non plus ne rien faire du tout. « Je n'ai jamais été très fervent de plage. Tout comme de profiter du sable ou de l'eau. Ce n'est pas réellement ma définition d'un moment de détente. » Que je mentionne en me doutant que je devrai expliquer ce qu'est la dite définition dans ce cas. Rien de bien calme malheureusement, enfin tout dépendant de quel point de vu ou voit les choses. Profiter du silence en escaladant de grandes montagnes dans la forêt est néanmoins tout aussi relaxant dans mon cas et surtout bon pour me vider l'esprit loin de l'agitation des villes et tout ce qui vient avec. Juste profiter de la nature et des bruits qu'elle a à offrir me suffit amplement, tout en me permettant de garder la forme évidemment. « Les années commencent à vous rattraper et vous avez besoin de temps pour vous reposer? » Que j'ajoute pour l'embêter un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t132-baby-sitter-seriously
avatar
INDEPENDANTS
• • •
my ship, my rules!



PSEUDO : Ectra
MESSAGES : 268
INSCRIPTION : 17/04/2017


MessageSujet: Re: Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer   30.09.18 22:47


Watch yourself in the mirror.
Ft. Spencer O'Donney


Je n'ai jamais été très fervent de plage. Tout comme de profiter du sable ou de l'eau. Ce n'est pas réellement ma définition d'un moment de détente. - Je hausse les épaules, tant pis pour la plage. En réalité, je ne sais pas si j'aime ça ou non. À chaque nouveau visage, de nouveaux goûts apparaissent et d'autres disparaissent. J'aurais pu détester cette pomme à la seconde où j'ai mordu dedans. J'aurais pu renaître avec des pulsions meurtrières, ou une propension maladive à faire des câlins à tout le monde... Et les tuer aussi. Honnêtement, la régénération c'est une loterie, et même la chance n'entre pas en ligne de compte. - Les années commencent à vous rattraper et vous avez besoin de temps pour vous reposer? - Tu me croiras ou pas, me je suis dans la fleur de l'âge, jeune homme.

Mordant une dernière fois dans le fruit dont j'ai déjà mangé la plus grande partie, je jette le trognon dans la poubelle et vais me rincer les mains tout en mâchant, m'essuyant la bouche avec l'eau dans la foulée. - Et du coup? C'est quoi ta définition de détente? Non parce que quitte à décider d'une destination pour nous poser, autant que je le sache. - Reprends-je en m'essuyant avec le torchon. - Me regarde pas comme ça, je suis pas qu'un bourreau de travail. Moi aussi j'apprécie une petite pause de temps en temps. - C'est pas faute si en règle générale, ces pauses se transforment en fin du monde. Peu importe le monde d'ailleurs. Est-ce que c'est ma faute si les vilains sont toujours à l'oeuvre? Non, c'est pas ma faute. - Il y a deux vies, je passais un temps fou sur les plages et dans les nightclub. Bon, en fait, ce visage existait uniquement pour se la couler douce... - Et accessoirement abandonner à la mort toute sa planète, mais passons. - Mais ce Professeur-là... - Dis-je en pointant mon visage du doigt. - Je ne sais pas encore ce qu'il aime.

Vous vous réveillez un jour et vous êtes incapable de savoir si vous aimez marcher, courir, nager, jouer de la flûte ou de la guitare, écrire ou chanter... Et chaque jour, vous devez réapprendre qui vous êtes et ce que vous faites. C'est pour ça que les Time Lord sont rarement contre de nouvelles expériences: elles le sont généralement souvent, nouvelles. - So? All of time and space. Where do you want to go?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t45-the-professor
avatar
NEW HEROES
• • •
this planet is protected



MESSAGES : 81
INSCRIPTION : 26/07/2017


MessageSujet: Re: Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer   14.10.18 14:13


Watch yourself in the mirror.
Ft. Le Professeur


Dans la fleur de l'âge? Je crois que j'ai en effet du mal à y croire, mais encore faudrait-il que mes connaissances en matière de Timelord me permettent de pouvoir douter de ses propos. Raison pour laquelle je me contente de replonger la tête dans mon café sans ajouter davantage à cette réponse, attendant plutôt ce questionnement qui n'en saurait tarder. Celui me demandant ce qu'est cette notion de vacances que j'adopte, bien loin de la plage en étant souvent le synonyme pour le commun des mortels. Question arrivant bien au fil de ses propos, mais à laquelle je ne réponds pas dans l'immédiat. Mon attention est plutôt captivée par cette si brève explication des différences entre ses différents visages, ma mémoire ne manquant de se rappeler de cette journée où j'ai moi-même été témoin du fruit de mon échec deux ans plus tôt. Cet échec engendrant un changement de ce visage que je connaissais depuis si peu de temps pour celui auquel je commence à m'accoutumer, le changement de comportement étant assurément un élément frappant de cette fatalité qui ne doit pas toujours être des plus faciles pour lui. La chose s'associant en quelque sorte à la mort du prédécesseur pour laisser cette nouvelle personnalité prendre le dessus. Chose que j'espère éviter de voir se réaliser de nouveau bien que jusqu'à maintenant je n'aies pas toujours été de la plus grande des efficacités bien que j'aies sans mal prouvé l'ampleur de ma détermination à le protéger de cette mort que j'ai très largement frôlé. « Et bien j'imagine qu'il faudra découvrir ce que vous aimez dans ce cas, mais je peux vous assurer sans être devin que le calme et la tranquillité ne seront sans doute pas de bonnes pistes à explorer pour ce que j'ai pu en voir. Vous êtes bien trop curieux pour ça. »

J'esquisse un faible sourire puis pose la tasse vide devant-moi. « Ma connaissance de l'espace et ce qu'on y trouve est bien plus limité que la vôtre. Il serait difficile de dire où j'aimerais aller. » Mes doigts trouvent mon menton que je gratte distraitement, réfléchissant aux deux options que je vois se profiler en mon esprit. La simplicité de parler de cette balade en forêt qui pourrait très bien nous conduire sur terre et où je serai peut-être le seul à prendre plaisir d'ajouter de la douleur à la douleur déjà présente de mes muscles ou l'option disons plus appropriée à ce que je devrais réellement faire. Malgré la façon dont les dernières expériences de ce type se sont soldés. Du moins, du peu que j'arrive à m'en rappeler. « Laissez le Tardis choisir. Il peut le faire n'est-ce pas? » Je prends ma tasse vide et me déplace pour aller la nettoyer tout en précisant ma pensée. « Il faudra bien que j'apprenne à découvrir tout ce que 'All the time time and space' a à offrir si je veux être efficace après tout. Puis, Zek étant en sécurité, c'est le moment d'en profiter. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t132-baby-sitter-seriously
avatar
INDEPENDANTS
• • •
my ship, my rules!



PSEUDO : Ectra
MESSAGES : 268
INSCRIPTION : 17/04/2017


MessageSujet: Re: Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer   15.10.18 15:28


Watch yourself in the mirror.
Ft. Spencer O'Donney


Curieux? Moi? Bon, ok, il a raison. Un rien accapare mon attention, mais voir tout d'un œil nouveau a cette faculté aussi de rendre chaque chose intéressante. Intrigante. Captivante. - Ma connaissance de l'espace et ce qu'on y trouve est bien plus limité que la vôtre. Il serait difficile de dire où j'aimerais aller. - Dit-il après avoir posé sa tasse vide. Il n'a pas tort. Quoi qu'il pourrait tout à fait sélectionner une époque sur Terre, ou une planète de son système solaire. Mais effectivement, il n'a pas tort. Je l'observe hésiter, réfléchir, je vois presque les rouages dans sa petite tête, et puis finalement il reprend la parole. - Laissez le Tardis choisir. Il peut le faire n'est-ce pas? - Il peut, assez facilement d'ailleurs. - J'admet que j'aurais préféré qu'il choisisse par lui-même, qu'il prenne la décision, mais on ne peut pas tout avoir, n'est-ce pas?

Il faudra bien que j'apprenne à découvrir tout ce que 'All the time time and space' a à offrir si je veux être efficace après tout. Puis, Zek étant en sécurité, c'est le moment d'en profiter. - Si tu veux être efficace, je pourrais aussi te laisser dans l'école martiale galactique de la Chute des Ondes, mais je suis pas sûr que t'y survivrais alors bon... - Je pose mon regard sur lui alors qu'il laisse sa tasse à égoutter à côté de l'évier. - Non, sérieusement. Ils ont un taux de 65% de pertes officielles rien que durant les six premiers mois. Les gens s'y inscrivent en considérant d'office l'idée d'y mourir. - Je croise les bras, mon regard filant un instant dans le vague. - Quoi qu'entre ça et bosser dans les mines d'Atrinium... - Je reviens finalement à lui, réalisant avoir parlé à voix haute. - Bref! Console! Allez! On va se détendre, tranquillement, faire une petite sieste ou se balader dans un paysage idyllique. Ça va nous reposer.

Un escalier vers le haut, un autre vers le bas, nous voilà de retour dans la salle de contrôle et je fixe la console quelques longues secondes. - Ok, donc, déjà, ne met pas ta main dans le faisceau sinon t'auras plus de main. - Je dis ça d'un ton aussi naturel qu'inquiétant d'ailleurs. - Et toucher l'écran suffira pas. - Ajouté-je avant de tourner la tête vers Spencer. - Je sais pas comment on accède à l'interface télépathique avec cette nouvelle console. Un coup de main? - Dis-je plus fort en levant la tête. Sous nos yeux, une portion de l'écran de la console se transforme en une matière gélatineuse de couleur gris-rose. - Ah la voilà! Met tes doigts là-dedans. - Tellement glamour dit comme ça. Enfin, il y fout les doigts, et je coche quelques paramétrages sur l'écran tactile à côté. - Essaye de te vider la tête, pense à ce qui te détend. Le Tardis va lire tes souvenirs et sélectionner une destination à partir de... - Une violente secousse renverse le vaisseau et pendant quelques secondes nous nous retrouvons en suspension dans les airs, juste assez longtemps pour que je croise le regarde du soldat, avant de lourdement chuter.

Le sol aurait été un trop beau cadeau: personnellement, je me mange d'abord la paroi de l'écran géant avant de de tomber à moitié sur le fauteuil, la tête et les bras contre la plateforme de verre. Je suis sonné, j'ai l'arcade qui saigne, et plusieurs alarment hurlent en même temps, de quoi me filer la migraine. - Spencer? Spencer! Est-ce que ça va?! - La salle de base peu éclairée parait bien plus sombre encore que d'habitude alors que le faisceau lumineux semble réduit à son strict minimum: un filet dense de lumière blanche de la taille d'un gros tuyaux. L'écran géant est brisée, mon dos en souffre encore, et l'image de l'écran de la console saute. Parvenant à me relever, j'atteins la console et fait taire les alarmes. - Spencer!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t45-the-professor
avatar
NEW HEROES
• • •
this planet is protected



MESSAGES : 81
INSCRIPTION : 26/07/2017


MessageSujet: Re: Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer   16.10.18 2:14


Watch yourself in the mirror.
Ft. Le Professeur


Il ne peut pas être sérieux. Voilà la première chose à laquelle je pense lorsqu'il commence à me parler de cette école martiale galactique dont, selon lui, je ne sortirais pas même vivant. Je veux bien croire que ma définition de vacances, de pause, est bien loin de celle de beaucoup, mais tout de même pas au point d'aller me perdre dans une école extraterrestre alors que j'en connais encore si peu. Bien que je puisse concevoir qu'il s'agirait sans doute d'une bonne façon d'en apprendre un peu plus sur tout ce que je ne connais pas encore, je n'ai jamais été du genre élève très assidus. Malgré ma si bonne capacité à suivre les consignes et les ordres. J'ai toujours trouvé plus facilitant d'apprendre à force de pratique qu'à force de lecture, apprendre sur le terrain plutôt qu'en simple théorie. Ce qui semble être en partie le cas de cette école au taux de mortalité si élevée. Pourquoi diantre des gens voudraient-ils y aller et que devient le si léger pourcentage à y survivre? Sans doute la chose que je devrais le plus craindre en cet univers. Je secoue vaguement la tête en l'entendant divaguer sur des concepts que je n'arrive pas même à imaginer et le suis sans un mot de plus en direction de la console pour voir comment le Tardis sera en mesure de réaliser un tel choix. Préférant grandement être au courant de cette information que de la raison pour laquelle 65% de perte est chose commune en si peu de temps. Pas que je craigne la réponse, mais disons que je compte bien me contenter de mon entraînement militaire terrien et les morts déjà frôlées depuis que j'ai commencé à être l'ombre de ce cher Professeur.

Je me poste près de lui, écoutant ses inquiétantes consignes et admirant le réactif toujours si impressionnant du vaisseau alors qu'il semblait simplement se parler à haute voix. Je crois que je ne me ferai jamais à l'idée que ce transport est vivant. C'est finalement une substance ressemblant vaguement à cette 'glue' de mon enfance que j'avais habitude de coller sur tous les murs que pour en admirer la marque graisseuse qui nous apparaît. Forcément, je dois y mettre les doigts et je suis mitigé entre un sentiment de joie enfantine et un léger dégoût. Ce qui ne m'empêche pas de réaliser le geste tout en essayant de me vider la tête. Autrement dit, essayer de réaliser une tâche qui m'est complètement impossible puisque même si j'apprécie le zen, le calme et le silence partiel des balades en nature je ne suis pas de ceux à avoir la tête complètement vide ne serait-ce que l'espace d'une seconde. Elle m'apparaît plutôt comme une calculatrice ne pouvant s'empêcher d'évaluer chaque seconde de mon existence sous tous les angles pour calculer les probabilité de toutes choses. À échelle humaine et au mieux de mes capacités évidemment.

Peut-être est-ce d'ailleurs la raison pour laquelle le vaisseau ne tarde à être secoué d'une violente secousse en venant à nous faire flotter et assurément mon visage est marqué de mon scepticisme. Du moins, jusqu'à ce que je sente mon corps lourdement chuter et ma tête frapper fortement la console. Ce qui ne manque pas de me sonner un bon coup alors que j'essaie de me relever en posant les mains sur mes oreilles et fermant les yeux pour calmer la migraine fulgurante qui m'assaille si rapidement au bruit de toutes les alarmes beuglant autour de moi. Jusqu'à ce que j'entende hurler mon nom et me risque à retirer les mains de mes oreilles pour poser une main à mon crâne, mes doigts trouvant le liquide poisseux que je ne tarde pas à identifier. « Pitié ne hurlez pas comme ça. » Je m'assis et m'appui sur ce que je peux en tâtant la blessure qui me fait grimacer. Un peu plus fortement et je serais sans doute sombré dans l'inconscience, bien que je suppose avoir une jolie commotion. De quoi me donner une bonne raison de rester au calme pour ne pas empirer les choses. « Qu'est-ce qui s'est passé? Vous allez bien? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t132-baby-sitter-seriously
avatar
INDEPENDANTS
• • •
my ship, my rules!



PSEUDO : Ectra
MESSAGES : 268
INSCRIPTION : 17/04/2017


MessageSujet: Re: Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer   16.10.18 23:24


Watch yourself in the mirror.
Ft. Spencer O'Donney


Pitié ne hurlez pas comme ça. - Sa voix me parvient depuis l'autre côté de la console et je la contourner pour m'accroupir à côté de lui, notant sans mal la désorientation dans son regard et le rouge sur ses doigts, et sur la console au-dessus. - Qu'est-ce qui s'est passé? Vous allez bien? - Did you just crashed my ship, Spencer? - Lui dis-je sur un ton se voulant drôle alors que je retrousse ma manche pour dévoiler le bracelet sonique. Plaçant ma main face à son visage, j'active l'appareil qui génère une fine lueur verte autour de ma main, mais avant que je puisse obtenir le moindre détail sur l'état de Spencer, plusieurs étincelles embrasent le bracelet que je suis forcé de retirer et de jeter plus loin pour éviter de me cramer le bras. - Shit, fuck, shit... - Un câble énergétique abîmé laisse exploser une série de grosses étincelles un peu plus loin.

Ok, sonique mort, laisse-moi regarder. - Je tends le bras vers l'extension du salon et utilise ma télékinésie pour ouvrir un tiroir et attirer un scanner médical dans ma main, de quoi me permettre d'observer le crâne de Spencer et l'état de sa blessure. Moi, j'ai mal, oui, mais ça n'est rien d'insurmontable. J'ai eu pire. - Ça va aller, faut juste que tu te ménages un peu, mais y'a rien de grave. Bouge pas. - Le laissant là, je me lève et rejoins le meuble duquel j'ai extirpé le scanner, je l'y remet d’ailleurs en l'échangeant contre un flacon contenant un gel opaque, et reviens vers Spencer. - Met ça sur ta blessure, ça va la cautériser. Ça pique un peu, mais tu survivras. - Non, vraiment, ça pique comme le désinfectant qu'on met sur les bobos des enfants.

Laissant son espace à Spencer pour qu'il puisse reprendre ses esprits, je me lève et me penche sur la console, tentant de déceler l'origine du problème dans cet écran qui déconne à plein tube. - Allez... Parle-moi! - Je lève la tête vers le faisceau de lumière, réalise son diamètre ridicule, et lève les yeux au plafond. - C'est pas le moment de faire la sieste! - Faisant le tour de la console, je rejoins une portion spécifique de laquelle j'extirpe un rectangle d'écran. La tablette que j'avais déjà utilisé auparavant une fois séparée de la console affiche une image claire et stable, de quoi me permettre de mieux naviguer dans le système. - Toujours une connerie avec ces ordinateurs... Hmm, je sonne comme l'un de tes généraux anti-technologie. J'aime la technologie. C'est pas mon... - Une nouvelle grosse étincelle blanche éclate. - Une seconde!

J'élimine tous les relevés d'avaries, que je réduis dans un coin de l'écran, et me concentre sur les rapports d'affections, cherchant l'origine de ce bordel. - Bon, au moins, je sais que c'est pas ta faute. T'as pas eu le temps de... Oh. - Je gratte mon crâne, peut-être la seule partie encore sans douleur de mon anatomie. - On a atterri. - Je pose mon regard sur Spencer. - Sauf qu'on a pas atterri. - Et puisque j'ai pas d'écran assez stable pour lui montrer, je suis forcé de le lui expliquer avec des mots simples et un schéma sur la tablette. - Le cailloux sur lequel on est n'existe pas. - Plus clair. - On est posé, le vaisseau ne détecte aucun vide comme si on était dans l'espace, mais les senseurs de relève absolument rien, comme si le solide était vide. Sauf que y'a pas de vide. Le Tardis détecte du solide vide, ou du vide solide... Va falloir te décider à faire un peu de sens! - Crié-je en l'air.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t45-the-professor
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer   

Revenir en haut Aller en bas

Watch yourself in the mirror. || Ft. Spencer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTOR WHO :: through time and space :: the omniverse-