Partagez | .
 

 DIARY || Travels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
INDEPENDANTS
• • •
my ship, my rules!



PSEUDO : Ectra
MESSAGES : 169
INSCRIPTION : 17/04/2017


MessageSujet: DIARY || Travels   17.05.17 18:59


Travels

Mes voyages, mes rencontres, mes souvenirs.


I met you

Ce sont les personnes que j'ai rencontré, les gens qui ont marqué mes voyages et sont devenus plus que de simples figures dans les livres d'Histoire.


Cleopatre VII

La grande, célèbre, sulfureuse et impitoyable reine d'Egypte! Magnifique nez, comprenez la métaphore car nez pourrait être remplacé par le mot commençant par "c" et ce n'est pas celui auquel vous venez de penser.

Cette femme est puissante et belle, comment aurais-je pu résister. Sans plus de sentiments que ça pour autant, une affection particulière et une fougue inassouvie, nous nous retrouvons régulièrement pour... et bien, faire trembler les murs de son palais, et parfois seulement sauver son royaume de gros chiens aliens noirs et du faux dieu Seth.


Leonard de Vinci

Léonardo, Léo pour moi et je suis d'ailleurs le seul à l’appeler comme ça, il aime pas.

Génie de l'histoire, Léo est un vieil ami du temps de sa jeunesse, du temps où ses sombres démons enviaient ses incroyables inventions et son cerveau si particulier. Je sais que je peux compter sur lui et j'adore être en sa présence, ces longues conversations nocturnes que nous avons eu... La drogue en complément n'aurait pas été de trop même si les enfants, la drogue, faut dire non.


Logbook

Mes voyages, ce que j'ai vu et fais.


Les tours symétriques d'Exidia

Exidia est une planète aride, constituée d'immenses précipices et failles atteignant les profondeurs du monde. C'est la lune d'une planète tellurique deux fois plus grande autre fois lune-prison vidée depuis longtemps de ses détenues après 5 siècles d'activité.

Les tours sont deux bâtiments distincts d'un peu plus de 900 mètres de hauteur, parfaitement symétriques et fait d'une pierre d'un noir profond et extrêmement solide. Elles sont situées de part et d'autre d'un immense précipice. A l'origine siège de la direction de la lune-prison, elles sont désormais vides et sont devenues la base d'un célèbre concours dans le système solaire d'Exidia.

Le but est d'atteindre le sommet des tours. Il n'y a aucune limite de temps, aucune règle sinon d'escalader uniquement à la main. Les tricheurs sont bien sur jetés au fond du précipice.
En plus de l'honneur de participer et du prestige de la réussite, il y a à la clé une somme d'argent non négligeable. Cet événement à lieu tout les dix ans et rassemble une bonne centaine de participants à chaque fois.

J'ai participé deux fois à cette compétition. La première fois je suis tombé mais puisque c'est pas considéré comme de la triche, le Tardis m'a rattrapé. La seconde fois, je suis arrivé dixième, sur les quinze participants qui sont arrivés en haut, sur les 37 au départ. Mais je suis confiant, j'arriverais premier un jour.


Aurum, cité d'or des Arabesques

Les Arabesques sont un ensemble de deux planètes en orbite entre elles-mêmes tournant l'une autour de l'autre, fait unique et extrêmement fragile, le tout en rotation autour d'un soleil.
C'est un endroit paisible et magnifique où le silence, le vrai, est cultivé. La constitution chimique instable des Arabesques est telle que le moindre son provoque une pluie de poussière d'or. Lorsqu'on ne connait pas ça peut être magnifique mais quand on y vit, l'or peut devenir une vrai nuisance. Chaque mois les habitants se réunissent en une grande cérémonie chantante où ils provoquent cette "pluie d'étoile" et récupère l'or pour le commerce, la construction... L'inconvénient quand ce genre de chose se sait, c'est que des personnes cupides peuvent venir et piller, lamentablement, par le bruit de leurs machines, sans considérer le déséquilibre qu'ils provoquent dans cet écosystème déjà fragile.

La surface de la planète est basiquement une vaste foret. D'immenses arbres qui auraient pu ressembler à des chênes s'ils n'étaient pas aussi sombres et aussi grands, leurs feuillages cachent le ciel à une centaine de mètres au dessus, comme un toit naturel.
Aurum, cité principale de cette civilisation, est camouflée sous les arbres mais le soleil transperce quand même les branches par endroit, donnant un effet des plus magnifique, les rayons du soleil réussissant à passer sont parfaitement dessinés et visibles grâce à la fine pellicule qui vole dans l'air mais qui n'entrave pas la respiration. C'est un genre de poussière si fine qu'elle aurait pu être un gaz presque invisible.
Mais la cité n'est pas dans les arbres, elle est faite de magnifiques bâtiments de pierres et d'or pur, surtout d'or pur en fait, les quelques rayons du soleil se répercutant sur le métal et rendant possible l'éclairage naturel de cette cité dans la forêt.
Le sol est pavé de dalles de pierre blanche aux reflets dorés et une petite rivière longe la ville, son fond luisant lui aussi de reflets dorés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doctorwhorpg.forumactif.com/t45-the-professor

DIARY || Travels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTOR WHO :: everyone's important :: gestion des personnages :: journaux intimes :: journal du professeur-